LE COL S’AGRANDIT

Après une phase de recrutement débutée en juillet dernier, le Comité Organisateur Local (COL) Tahiti va’a  2018 accueille, ce mois-ci, neuf nouveaux membres âgés de 22 à 31 ans.

En 2017, les 1ers championnats du Monde de Va’a Marathon avaient réuni plus de 500 athlètes, en 2018 pour la vitesse, ce sont 2000 athlètes qui sont attendus, c’est donc un nouveau challenge qui attend l’équipe du COL Tahiti Va’a 2018. Afin de relever de nouveaux défis, le comité a recruté 9 jeunes polynésiens. Pour ce faire, il s’appuie sur les dispositifs d’aide à l’emploi (CAE et CVD) favorisant l’acquisition d’expérience par la formation dans les entreprises.


Tiphaine Gribelin, directrice générale de l’association, nous en dit plus sur la stratégie de recrutement :

« Le COL depuis le départ s’est donné comme mission, d’englober tout un projet sociétal. Il est important de refléter cela dans chaque action menée. Ce recrutement favorise l’insertion professionnelle. Il s’est basé sur la mise en avant de profils de personnes avec ou sans forcément de formation spécifique ou d’expérience professionnelle mais dynamique, avec une forte motivation et une envie d’apprendre. »

Avec une moyenne d’âge de seulement 26 ans, le comité est résolument représentative d’une jeunesse polynésienne dynamique ! Si la motivation et l’engagement de certains pallient à leur manque de diplômes, le COL depuis ses débuts s’engage a mettre en place des formations leur permettant d’ores et déjà de préparer leur avenir après les championnats : formation d’initiateurs, BAFA, PESC1, permis côtier ou de conduire…

C’est le cas d’Evanny, 28 ans, qui a bénéficié d’une formation BAFA offerte par l’association. Elle s’est faite repérer par le COL grâce à son investissement en tant que bénévole lors des 1ers Championnats du Monde Marathon. Aujourd’hui Evanny a été recrutée en CAE et occupe le poste de chargée des transports au département Hospitalité où elle s’épanouie. Elle espère pouvoir, à l’avenir, poursuivre sur cette voie.

Evanny FLORES, 28 ans, Chargée des transports à l’hospitalité.

« C’est un honneur de travailler au COL et de pouvoir contribuer à la promotion de notre destination à travers un événement sportif de cette envergure. Le comité se compose d’une superbe équipe. Travailler ici, c’est aussi l’opportunité d’enrichir notre expérience professionnelle et d’accroître nos connaissances. En plus, dans le cadre de nos missions, nous sommes aussi amenés à rencontrer de grandes entreprises, de grands partenaires. C’est donc l’occasion pour nous de nous faire connaître dans le milieu. »

Le COL accueille également de jeunes diplômés qui font leurs premiers pas dans la vie active et pour qui cette opportunité représente un tremplin pour leur expérience professionnelle.

C’est le cas de Mohea, qui fait ses premiers pas sur le marché du travail après ses études au Canada. Recrutée à l’issue d’une offre d’emploi apparue sur Facebook, Mohea est désormais en contrat CVD au COL. Pour elle, travailler avec une équipe aussi proactive et impliquée que celle du COL est une opportunité qui ne se représentera probablement pas de si tôt. Elle en témoigne d’ailleurs avec enthousiasme :

Mohea TARAUFAU, 23 ans, Chargée des Ressources humaines au COL

« J’en suis à ma première expérience professionnelle, et j’en apprends tous les jours. C’est une fierté de pouvoir participer à la mise en place d’un tel événement, d’autant plus que je ne pense pas pouvoir retrouver la même ambiance de travail dans une autre entreprise. Travailler au COL, c’est aussi l’occasion pour nous de rencontrer du monde, de côtoyer les grands partenaires et du coup, de se créer un réseaux et pourquoi pas, de se faire repérer. »